Droit de propriété

Deux autres points doivent être précisés concernant ma méthode de travail :

  • Confidentialité absolue
  • Droit de propriété de l’œuvre une fois achevée

Confidentialité absolue et discrétion

En tant que consultant, j’étais tenu à la règle de la confidentialité absolue du travail réalisé (rapports, informations collectées, discours écrits, etc…).

Cette obligation n’était levée que dans le cas de travaux qui devaient être publiés en indiquant la mention du bureau d’études et de l’auteur des écrits. J’ai donc une longue pratique de la confidentialité, de l’intégrité et de la discrétion.
De la même façon, en ce qui concerne la rédaction de votre biographie, je vous garantis le secret professionnel total à la fois des informations qui me seront fournies au cours de nos entretiens et des confidences personnelles qui pourraient m’être faites à cette occasion.

Dans le domaine de la vie familiale, il y a quelques fois des secrets qui subsistent. Dans cette hypothèse, la question que vous devrez trancher est la suivante :

« Voulez-vous continuer à les tenir cacher ou souhaitez-vous briser un tabou et les dévoiler ? « .
Cinq à six entretiens sont au minimum à prévoir.

Droit de propriété

Dans mon métier passé de consultant, tous les travaux, les rapports ou les études que je réalisais, seul ou en équipe, appartenaient en exclusivité à mon client.

Il en est de même pour mon métier actuel d’écrivain biographe. En conséquence, seul votre nom apparaitra sur la couverture du livre une fois édité. En page 2 intérieur du livre, votre nom sera indiqué suivi du symbole © et de l’année d’édition. Cela confirmera vos prérogatives exclusives dont vous disposerez sur cette œuvre de l’esprit dont vous serez le créateur. Toute modification concernant l’utilisation éventuelle de mon nom ne pourra se faire qu’à votre demande express.